Paris, Paris, je voulais t’écrire une lettre. Une lettre d’amour, une lettre qui vienne de mon coeur. Paris je t’ai crainte et idéalisée et puis je t’ai vécu. J’ai suivi le rythme fou de ton absence de respiration et des métros qui nourrissent tes quartiers. J’ai suivi les artères qui te parcourent et me suis perdue dans la foule. Paris j’ai aimé ta folie douce et ton sérieux ironique. J’ai adoré la vie qui ne s’arrête pas et...

Cet article provient du blog Un si beau monde. Cloé habite à Nantes et est également auteur de 2018.
Lire la suite sur le blog ›