Ecrivain-voyageur, baroudeur des grands espaces lointains, adepte de l’escalade sur les sommets du monde et des cathédrales, stégophile, Sylvain Tesson est victime en 2014, peu de temps après avoir perdu sa mère, d’un accident à Chamonix. Lors d’une soirée arrosée, il tombe d’un toit où il faisait le pitre. Grièvement blessé, la chute manque de laisser paralyser. Il se promet sur son lit d’hôpital, s’il en réchappe, de traverser la France à pied. Il choisit la marche...

Cet article provient du blog Paris la douce. Caroline habite à Paris et est également auteur de Cinéma : Love, Cecil (Beaton), un documentaire de Lisa Immordino Vreeland et Sunday Street Art : Retro - rue de Belleville - version 2019 - Paris 20.
Lire la suite sur le blog ›