Dans ma famille, on parle peu. On ne communique pas. On ne partage pas nos sentiments, on ne dit rien si on est vexé ou blessé. Il ne faudrait surtout pas se dire qu’on s’aime.Alors on parle de plein d’autres choses à la place. On rit beaucoup, on fait des blagues. On écoute ma mère parler de son jardin, des voisins, du temps qu’il fait et du prix du fromage. On parle d’économie et de politique, les sujets de conversation préférés de mon père.Je ne pensais pas que ça...

Cet article provient du blog I feel blue. Retrouvez également son article À quel moment se sent-on chez soi? et Après la pluie… le beau temps?.
Sur le même sujet, ELOTARIE en parle dans CHEVEUX #1 : Yo! On va bien? Bon je crois que je ne vous ai jamais parlé d'une passion, un rêve secret, ou...
Sheily Parisienne partage aussi son expérience, avec son article Une Parisienne à Amsterdam: Je n’étais pas retournée à Amsterdam depuis une visite éclair l’an dernier. Cette...
Lire la suite sur le blog ›