Un jour, en moi tu es entrée, Sans y être invitée. Tu me squattes depuis tant d’années,Me voir souffrir te fait triperDans mon corps, tu t’es bien propagée. Saloperie d’endométriose, tu te vois déjà triompher... Mais, j'ose te prendre à contre-piedEt...

Cet article provient du blog Blog d'Aurélie Dechambre Auteur du recueil "Ose croire en tes rêves."Poèmes auto-édités. Retrouvez également son article Tendre écoute et Un vent de légereté !.
Lire la suite sur le blog ›