Comme une enfant teigneuse

Eloïse,

Blog : Mémoires d'une jeune fille dérangée dans Culture

Jeune fille dérangée, passionnée et teigneuse.

Histoire de l'autre Adèle H.

Sans prétention mais avec une rigueur extrême, la demoiselle Haenel dynamite le cinéma français, fait redescendre le 7 ème art de son piédestal en l'embrasant de ses rôles remuants et fait exploser au passage les petits discours sages et les... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Alain Delon, acteur et producteur, en cinq films inattendus

Au casting de cette 72 ème édition du Festival de Cannes,  un vieux de la vieille qui n’y avait jusqu’alors jamais été récompensé. Malgré maintes critiques à l’égard du célèbre festival, Alain Delon peut enfin parader sur la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Les attachants kids très 90's de Jonah Hill

Les nineties seraient-elles les nouvelles seventies ? La question est légitime tant elles opèrent le même hold-up sur notre nostalgie que les Trente Glorieuses par le passé. Petite lucarne ou grand écran ne cessent de satisfaire, avec plus ou... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Histoire de ta bêtise cinéphile aussi

" Tu aimes les films de Jacques Demy. Pardon : tu aimes Les Demoiselles de Rochefort et Peau d’Âne. Tu les montres à tes enfants, puisque dès le bas-âge, il faut les cultiver, cultiver leur bon goût. C’est sans crainte de m’irriter que tu... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Dernier baVARDAge

En bonne cinéphile sentimentale, il m’arrivait parfois de penser au départ de plein de gens aimés, mais jamais à elle. Je pensais aux hommes de cinéma préférés - je reste polie pour ne pas dire « vieux cons préférés » - entêtés... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le fond de l'air est toujours rouge

Vous connaissez la chanson ? Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents gauchistes. Le cinéma français a toujours fait de la résistance en douce pour entonner avec fougue les souvenirs du joli mai et autres temps des cerises. De... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Honorer ses idoles

Quelques jours plus tôt, Legrand était mort. Le jour même, par tristesse et/ ou pour nourrir sa mélancolie gloutonne, on avait rematé Roland aimer Lola dans une ville bien-aimée. Le jour d’après, en compagnie de son meilleur ami riant aux... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La sorcière brûle mais la sorcellerie continue

"Brigitte Bardot a eu droit au traitement infligé à quelques-uns des plus dérangeants personnages féminins du cinéma français. Comme Douce-Odette Joyeux (film de Claude Autant-Lara 1945) qui remettait en cause la morale fin de siècle, comme... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Maya : un Mia Hansen-Løve encore une fois pas "déguelasse"

A la fin, une dame quittant la salle laissera supposer que ce qu’elle vient de voir à l’écran était sans doute un peu trop chiant à son goût, « avec tous ces kilomètres inutiles ». Il faut dire que ça roule pas mal dans ce nouveau Mia... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Back In U.R.S.S avec Leto de Kirill Serebrennikov

Explosion grisante de cinéma et de rock’n'roll - accessoirement les deux meilleures choses de la vie - Leto du metteur en scène et cinéaste Kirill Serebrennikov, assigné à résidence depuis août 2017, reste longtemps en tête après sa... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je voudrais pas voir Trintignant crever

A vue d’oeil comme ça, il n’y avait que des têtes grises et moi petite tête brune perdue dans la foule de gens sages pour ne pas dire chiants comme la mort. Secret pour personne : j’ai des goûts chiants comme la mort, des goûts dont la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Monika ou l'art d'emmagasiner de la beauté. Et de la liberté.

Spoiler de taille : ce film contient le plan le plus triste du cinéma mondial d'après l'un des plus grand cinéaste au monde. Spoiler bis : ce plan tout le monde lui volera. A partir de là, ce film peut-il être esthétiquement moche ? Réponse :... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et leurs enfants après eux

C’est d’abord une couverture qui happe sur une morne étale de librairie. Le titre écrit en rose s’accompagne d’une gamine embrassant fougueusement un gamin sur du bitume en pleine nature. La quatrième de couverture, elle, transpire... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Les nouvelles cibles émouvantes de Pierre Salvadori

On écrit En Liberté ! s’il vous plaît. Avec un point d’exclamation pour prévenir du ton du sujet. Un sujet pressé, vorace, ambitieux. Du genre initié par un galopin volubile et rapide. Volubile comme cette scène d’ouverture qui cultive... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

First Man, le beau voyage interstellaire de Chazelle et Gosling

On prend les mêmes, et on recommence. Damien Chazelle derrière la caméra, Ryan Gosling devant et Justin Hurwitz pour mettre en musique l’élégant ballet des deux premiers. Le trio de jeunes prodiges - tous trentenaires, voire trentenaire sur... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

First Man :

On prend les mêmes, et on recommence. Damien Chazelle derrière la caméra, Ryan Gosling devant et Justin Hurwitz pour mettre en musique l’élégant ballet des deux premiers. Le trio de jeunes prodiges - tous trentenaires, voire trentenaire sur... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ni avec toi, ni sans toi

Le cinéma de François Truffaut est peuplé de répliques faciles et pourtant admirablement situées au-dessus de la vie. Du genre plus harmonieuses qu’elle. Sur le podium de celles-ci, ex-aequo avec la fameuse réplique de Truffaut himself à... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La leçon de vie d'une icône iconoclaste

« Chacun à son image de Jane Fonda » pouvait-on lire sur le programme de la Cinémathèque Française en attendant la star américaine pour son master class lundi soir. J’ai repensé à la mienne, chez Godard une fois ou dans les bras de... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cat Power vagabonde dans l'âme

A jamais "the greatest" dans nos coeurs embaumés de nostalgie, Cat Power a troqué les effluves électroniques de son précédent album "Sun" pour un retour aux origines. Comme au bon vieux temps des nineties, elle utilise un simple piano-voix ou... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Spleen germanique

On croit tout savoir d’elle. C’est affreusement prétentieux mais c’est la vérité. Elle n’a semble t-il plus aucun secret. Ce qui réussirait presque à nous rendre triste pour elle, à nous obliger à la laisser définitivement en paix. A... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !