GasparinePony

Gasparine,

Blog : moukipony dans Humeurs

A 5 ans, Gasparine voulait devenir medecin légiste, fumer des cigarettes, avoir un enfant, et porter des talons hauts. A 31 ans Gasparine est devenue policière, elle ne fume pas de cigarette, porte parfois des talons hauts, et n'a pas un enfant, mais 4.

La fibre du beau

L’autre soir, quand je suis rentré j’ai pensé que partout, de tout temps , on écrivait beaucoup sur la mort. Comme quelque chose d’inépuisable , qui mérite toujours son flot de paroles. Je me suis demandé combien de fois... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Milles excuses.

Milles pardons d’être restée muette. Je l’ai fait par nécessité, comme on se couvre d’un drap par pudeur. Je ne voulais pas dire mon émotion aux yeux de tout le monde. Cet été fut terrible pour moi, vraiment.  J’en... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Les nappes blanches de mamie, ses poules au fond...

Les nappes blanches de mamie, ses poules au fond du jardin, la ciboulette de tatie hélène, ses tomates qu’elle pèle pour les rendre plus savoureuses. La première fois que l’aimé est venu chez moi « ta salle de bain elle sent... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Pépé dans le jardin

Pépé dans le jardin, il fait son potager comme si sa vie en dépendait.  Il a dit aux petits que  la bas au fond c’est un volcan qu’on voit, lá, la grande montagne. Les petits ils etaient ivres de joie et pépé il leur a dit... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

A deux sur la bicyclette

Tu te souviens l’autre soir, quand on est rentré de la soirée chez juju à bicyclette, tu m’a dit que le problème avec moi c’est qu’il fallait jamais m’approcher. Tu as dit ‘le problème’ , comme... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La liste

Un papier, un stylo, et commencer la liste de mes envies. La maintenant je voudrais ( siouplé…) Un bon livre á découvrir et quelques gouttes d’huiles essentielles de fleur d’oranger dans un bain, puis,   le souvenir... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

PARIS – OPERA

» Putain tu fais chier, allez c’est bon, ris un peu. » T’as raison putain, faut que je me remplume un peu. J’ai l’air d’une sombre conne, j’me reconnais même pas.  Je supporte plus ceux qui... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je vais mieux, ne t’en fais pas.

Je vais mieux. Rigoles pas, je peux te faire la liste de ce qui me fait t’écrire ça : Pour la première fois depuis 12 années sans toi, je n’ai pas posé cette journée. J’ai été capable de rire, de bosser, de me sentir... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Dans une sale défaite

Sur les quais de la seine,  tout au bord,  j’aimais tellement sauter, j’adorais te faire peur , ca me faisait rigoler. J’avais connue la vie que t’ignorais totalement. Pour toi les galères c’était des barques qui... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Mine de crayon.

T’es où petite ? Ton coeur si léger, tes petites mains , tes petits pieds mini-mini.  T’es la plus jolie photo de moi. C’est dommage que tu ne souris pas. J’ai pris mille ans depuis toi. Mille années ma chérie,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je suis complètement anémiée.Ce n’est...

Je suis complètement anémiée.Ce n’est pas grave selon moi mais  « ‘Ce n’est pas serieux a ce point » a dit le docteur. C’est la faute a pas de chance monsieur, moi je n’y suis pour rien si tout... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le testament d’une petite robe

Ce midi en fumant trois bouffées de cigarette, je pensais encore a nous. J’ai du fouiller dans ma mémoire pour remonter le souvenir de ta tendresse. Le souvenir d’une petite robe m’a piqué les yeux. L’amour ça ne tient... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

On ne gagne pas toujours.

Je ne sais pas comment je complique ce qui se passe entre nous. J’ai compris que je devais me taire, attendre, regarder.  J’apprends la patience qui n’attend rien en retour.  Je m’endors le coeur serré en pensant que rien... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et si mon coeur battait aussi

  Et si … ?  Si j’arrivais à l’écrire joliment. Après tout je la côtoie tous les jours la depression des autres. Quand j’étais petite, je ne savais pas que ca s’appelait comme ça. Je disais « ma mère est á... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Voleur

Voleur. Comme tu m’a tout prit. Et moi, je ne suis qu’une idiote. Je te deteste sans t’en vouloir. Tu es encore partout ,  je tombe une fois toujours de plus sur toi. Mais comment fais tu ? Comment reussis tu toujours ce coup là... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L’écume de mes jours.

Tu vois ce soir, si j’avais pu, je serais venir te voir.  J’aime bien marcher pour aller te voir, prendre un bain de soleil, et respirer les rues que je traverse.  J’aime tant te retrouver, je me glisse jusqu’à toi , et tu... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Si le bonheur existe.

Ce soir , j’ai entendu un mot de trop dans une conversation pourtant anodine.  Je me suis fais fureur pour ne pas répondre car tu sais que je suis comme les grandes tempêtes d’un siècle si je me pose sur ce terrain la. Je savais... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Si je savais le faire, je me prendrais le luxe...

Si je savais le faire, je me prendrais le luxe d’aller mal trente infimes secondes. Et d’ecouter Pavane de FAURE comme au temps de l’enfance, quand toute petite deja je savais que je n’etais pas faite de joie.  Il n’y... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et dire que je t’aimais.

Il fallait dire « je t’aime » ce soir là, il fallait que j’y parvienne mais je n’ai jamais eu cette légèreté.   J’avais milles raisons de me taire, toi tu disais de la fierté.  On venait de se faire la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La fin de la 32 eme

Quand j’étais petite je ne voulais pas être comme maman. Je voulais être tout son contraire même. Je ne disais pas « maman » , je disais « ma mère » pour parler d’elle.   J’avais ce sentiment constant... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !