Jean Francis

Jean Francis, Marseille

Blog : Citron sur canapé dans Humeurs

Citron sur canapé... amOurs et égarements Journaliste de 24 ans, marseillaise, amoureuse et maman de Bébé Citron depuis le 3 novembre 2012...

Et regardent mes pieds qui calmeraient la mer

Et regardent mes pieds qui calmeraient la mer

Pourtant ébranlé mon corps, émietté mon cœur, giflé mon visage, je crois bien ne plus avoir pleuré. J’ai absorbé les commotions, du mieux que j’ai pu, le regard cotonneux, le ventre caverneux. Puis elle est partie et puis... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Acercate, salvador de mi vida

Acercate, salvador de mi vida

Les mots se bousculent dans ma tête. Bien peu franchissent ma bouche, presque tous s’entassent dans mon cœur. Il y a entre nous une telle évidence qu’il m’est devenu de moins en moins nécessaire d’exprimer ce que je ressens... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Fandango

Fandango

C’est si simple.Mon bébé fait mine de se réveiller de la sieste, son père et moi on se retrouve devant son lit à le regarder, toujours, et à pas en croire nos yeux, toujours pas, sept mois et quatorze jours après. Il se rendort et... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Autour des amandiers fleurissent les mondes en sourdine

Autour des amandiers fleurissent les mondes en sourdine

C’est comme si je me réveillais d’un sommeil cotonneux. J’ouvre mes yeux bouffis dans un demi-sourire, celui qu’on a aux lèvres quand on a fait un joli rêve, et je regarde autour de moi. Les gens qui s’agitent, le matin qui se... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Sache que ce cœur exsangue pourrait un jour s'arrêter

Sache que ce cœur exsangue pourrait un jour s'arrêter

Si je disparaissais maintenant, tu n'aurais aucun souvenir de moi. Aucun souvenir de ta mère.Tu continuerais à vivre, avec peut-être au fond du coeur, plus tard, un trou béant. Le manque du parent, le manque d'une mère mais pas de la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et le monde tourne mollement

Et le monde tourne mollement

Les grosses lunettes, le poignet fin, le jean moulant, la moue boudeuse, le bébé nu et dodu entre ses jambes, tout y est. Cette photo, ma mère, moi et puis lui. Je râle parce qu'il se réveille, mais je reste avec lui bien après... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

C'est là que l'amour se plut à livrer bataille

C'est là que l'amour se plut à livrer bataille

Le soleil tape dans mon dos, mes ongles peints en pêche, les touches de mon clavier me brûlent les doigts, je croque dans une pomme et bientôt le temps des cerises, celles qui me font grossir tellement j’en mange, celles que je paie... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le printemps c'est joli pour se parler d'amour

Le printemps c'est joli pour se parler d'amour

Il me regarde comme pour m’encourager. Son sourire fait gonfler ses joues et me donne encore plus envie de les croquer.Je n’ai pas vu passer l’hiver. Il m’a semblé si doux, mes lunettes de soleil sur le nez, mon bébé sur mon... Lire la suite ›

  • la fille h

    la fille h Et maintenant, j'ai Barbara dans la tête! le 8 April 2013, 09:43

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Est-ce que tu m'aimeras encore, dans cette petite mort ?

Est-ce que tu m'aimeras encore, dans cette petite mort ?

Quand on met au monde un enfant, on s’engage, non seulement à le rendre heureux mais aussi à l’être soi-même. Une bonne mère, c’est pas celle qui allaite, c’est pas celle qui prépare des gâteaux de ouf, une bonne mère,... Lire la suite ›

  • la fille h

    la fille h Elle est belle cette envie de se battre, de ne pas laisser tomber le 23 February 2013, 19:30

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ici mène ta vie là

Ici mène ta vie là

Il y a un an, tu sais, on s’est aimé.Douze mois déjà.Et bientôt d’autres anniversaires : le jour où le deuxième trait est apparu sur le bâton rose, et ma tête qui tourne, et Paris qui défile par la fenêtre du taxi qui... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Amour amer Amants à mort À vos enfers Feu dans le corps

Amour amer Amants à mort À vos enfers Feu dans le corps

Tu les as toujours, dis, les papillons dans le ventre ? Est-ce que tu les as déjà eus, au moins. Elle est si compliquée, notre histoire, il y a tant que je regrette d’avoir fait, et tant de n’avoir pas fait. Je ne t’ai pas quitté... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ca siffle entre leurs corps, ça grince entre leurs mots

Ca siffle entre leurs corps, ça grince entre leurs mots

Est-ce qu’il y a vraiment autre chose ? Je veux dire, est-ce que la vie continue ? Dehors, là où lui n’est pas, le vent et la pluie, la solitude, le froid. Ici 27 degrés, le plaid violet, les messages fessefouillesques, mon rire et... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Chanter tout bas notre amour pour les quat'saisons

Chanter tout bas notre amour pour les quat'saisons

Ca m’a piqué un peu les yeux, ça m’a chatouillé le cœur. 2012 s’en va, et avec lui les deux barres dans la salle de bain biscornue, la voix de S. qui s’adoucit, et les neuf heures d’avion, à aller aux toilettes toutes les... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

De l’amour un message dans mon cœur il y a

De l’amour un message dans mon cœur il y a

Tous deux blottis, encore et en corps. Dans la largeur du lit, c’était bien plus confortable. Son dos contre mon ventre, mon nez dans ses cheveux, et cette odeur de lait que l’on partage, l’odeur la plus douce du monde. Sa main dans... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et te parler du garçon arbre et ange à la fois

Et te parler du garçon arbre et ange à la fois

J’écoute Benjamin Biolay, grâce à elle qui me manque mais que je sais heureuse et ça me réjouit. J’ai mis du vernis rouge, mon fils dort dans son transat, et même que je ne vérifie pas toutes les cinq minutes s’il respire ou... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

J'ai ta poésie dans ma peau

J'ai ta poésie dans ma peau

Il y a encore sur ma lèvre cette tache de sang, cette trace d’amour, ce premier baiser, son empreinte, celle qui m’a fait pleurer et lui dire « C’est toi mon fils ». C’est lui que j’ai vu arriver à l’envers, tout noir,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Sur sa tête, ma Nuit Étoilée

Sur sa tête, ma Nuit Étoilée

Ange13 novembre 201222h124310 grammes53 centimètresAllerretourTerreLuned'amour<3 Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche

Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche

« Votre corps travaille bien Madame, mais maintenant, il faut le laisser sortir, votre fils »Ah ?Bon.Non, parce qu'il est bien, là, à l'intérieur de moi. Enfin, moi je suis bien. Lui, plus trop je crois. Et ça me fait pleurer. [...] Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Entends-moi bien : tu es ma vie

Entends-moi bien : tu es ma vie

Le délice, c’est l’attente. Le non-savoir, quelques peut-être, cet « et si ? ». Je guette le « splotch » de la poche des eaux, je traque la moindre gêne dans le bas de mon ventre. Et j’envoie chier tous les pronostics et les... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Toute la vie, c'est du cinéma dans la tête

Toute la vie, c'est du cinéma dans la tête

Pardon ô ma douleur, mais je crois que je vais te laisser là sur le bas-côté de ma vie. Pas tout de suite-maintenant non, mais bientôt. Je n’ai plus assez de place dans mon cœur pour tout contenir. Trop de bonheur m’arrive,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !