Mamzelle Nuage

Mamzelle Nuage, Paris

Blog : Mamzelle Nuage, blog d'une scribouillarde dans Livres

Mamzelle Nuage est une rêveuse qui, après cinq ans à s’ennuyer dans une fac de droit, a choisi d’abandonner une carrière de juriste pour se lancer dans une formation éditoriale. Le diplôme en poche, elle travaille désormais dans une maison d’édition où elle jongle avec les mots à longueur de journée.

Parcours d’un manuscrit en maison d’édition : la diffusion et la promotion [3/3]

Bonjour, amis scribouillards ! Aujourd’hui, je reviens avec un nouvel article qui conclut ma série sur le parcours d’un manuscrit en maison d’édition 😀 Parcours d’un manuscrit en maison d’édition : le comité de lecture [1/3] Le... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le parcours d’un manuscrit en maison d’édition : de la signature du contrat jusqu’à l’impression [2/3]

Bonjour, amis scribouillards ! Aujourd’hui, je poursuis ma série sur le parcours d’un manuscrit en maison d’édition 😀 Le parcours d’un manuscrit en maison d’édition : le comité de lecture [1/3] La signature du contrat Le contrat lie... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Parcours d’un manuscrit en maison d’édition : le comité de lecture [1/3]

Bonjour, amis scribouillards ! Aujourd’hui, j’aimerais débuter une série d’articles sur le parcours d’un manuscrit en maison d’édition, de sa réception par l’éditeur jusqu’à sa sortie en librairie 😛 [Ces articles s’appuient... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Mon expérience d’assistante éditoriale : les salons du livre

Bonjour, amis scribouillards ! Tout passionné de livres a un jour fréquenté un salon, que cela soit un petit salon local ou l’un des plus importants de France, le salon Livre Paris ou celui de Brive. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Je ne sais pas pourquoi, cet article me parle ;)

    On pourrait parler aussi des lecteurs qui osent à peine s'approcher de peur de se faire harponner. J'ai fait plusieurs salons du livre. Certains déserts ou presque, d'autres avec plus de monde, une expérience qui peut être mortelle ou enrichissante, tout dépend. Si j'ai dû mal à aller moi-même vers les gens, j'échange toujours bien volontiers quand ils s'intéressent à mon travail. le 16 September 2018, 15:04

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Huit conseils si vous envoyez votre manuscrit à une maison d’édition

Bonjour, amis scribouillards ! Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous huit conseils si vous souhaitez envoyer votre manuscrit à une maison d’édition 😉 1. N’envoyez pas un premier jet Même si terminer un premier jet remplit le... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Article très intéressant. Pour ma part, je laisse poser à plusieurs reprises mon manuscrit avant de le relire car quand on le lit plusieurs fois de suite, on n'y prête plus autant d'attention. Une semaine, voire plus entre deux corrections, c'est bien. le 16 September 2018, 14:57

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Quelles études pour devenir assistant éditorial ?

Suite à mon précédent article sur le métier même d'assistant éditorial, je reviens aujourd’hui pour vous parler des études et des diplômes qui permettent d’exercer cette profession 😀 Le parcours « classique » Afin de devenir... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Assistante éditoriale, c’est quoi ?

Bonjour, amis scribouillards ! Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un sujet qui me touche particulièrement : le métier d’assistante éditoriale. Souvent, quand on me demande « Et toi, qu’est-ce que tu fais dans la vie ? », ma... Lire la suite ›

  • La-bibli-dOnee

    La-bibli-dOnee Merci pour cet article, c'était hyper intéressant ! le 21 August 2018, 14:41

  • Mamzelle Nuage

    Mamzelle Nuage Ravie que ça t'ait plu =) le 22 August 2018, 06:43

  • NADINEDC

    NADINEDC Honnêtement, je préfère être celui qui écrit ;) Pour en revenir aux corrections, on peut aussi en accepter certaines et en refuser d'autres. Ce n'est pas forcément tout blanc/Tout noir. le 16 September 2018, 14:52

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Les manuscrits sont-ils vraiment lus par les maisons d’édition ?

Lorsque le gentil scribouillard reçoit une réponse-type, il s’interroge souvent sur les raisons qui ont poussé la maison d’édition à refuser son texte. Son manuscrit a-t-il vraiment été lu ? Eh bien, la vérité aussi cruelle soit-elle... Lire la suite ›

  • La-bibli-dOnee

    La-bibli-dOnee lol j'ai ri à la lecture de l'exemple parce que je suis juriste et mes clients m'écrivent comme ça la plupart du temps... Autant dire que comprendre le problème sur trois pages de mail n'est pas toujours facile ;-D le 21 August 2018, 14:43

  • Mamzelle Nuage

    Mamzelle Nuage ha ha, bon courage xD le 22 August 2018, 12:30

  • NADINEDC

    NADINEDC Oui, j'ai durant ces trente dernières années envoyés des manuscrits (bon pas de façon régulière, il y a eu des trous parfois de plusieurs années). J'ai repris la plume en 2007 (le roman sera d'ailleurs réédité d'ici une dizaine de jours). C'est vrai que des fois, on se pose des questions en recevant des réponses impersonnelles mais certaines ME pointent les points faibles ce qui est toujours un bon point pour l'auteur. C'est vrai qu'il y a aussi une part de chance (je pense notamment à la ME les nouveaux auteurs/Nouvelles Plumes). Alors que l'un de mes manuscrits n'avait reçu que de bonnes appréciations du comité de lecture, il n'a pas été retenu au détriment d'un autre qui n'avait pas eu autant de commentaires et moins bons. Cela m'a laissé perplexe. le 16 September 2018, 14:46

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Envoyer un manuscrit à un éditeur : la lettre d'accompagnement

Lorsque l’heureux scribouillard a re(-re-re)lu son manuscrit et qu’il envisage de le soumettre à un éditeur, une question se pose inévitablement à lui. Comment rédiger la lettre d’accompagnement ? Aujourd’hui, j’aimerais vous parler... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Devenir écrivain public, une formation du CNED

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la formation du CNED : Devenir écrivain public. Je l’ai suivie en 2016 lorsque j’étais encore au chômage et que je cherchais à améliorer mes capacités rédactionnelles (et... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le paradoxe du stagiaire diplômé

Sacré paradoxe que celui du stagiaire diplômé ! Une image qui circulait sur le net résumait parfaitement cette situation absurde : on y voyait un recruteur et un jeune diplômé échangeant une poignée de main. Jeune diplômé : « Bonjour,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Tuer ou non ses personnages

Un jour ou l’autre, tout scribouillard est amené à faire un choix cornélien : tuer ou non ses personnages. Il est toujours difficile de dire adieu à des protagonistes que l’on a vu évoluer au fil des pages. Ce « crime » peut être... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Tout à fait d'accord, il m'est arrivé de lire des livres où des personnages mourraient et je trouvais cela dommage... le 16 September 2018, 14:27

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L'originalité dans une histoire

« Tiens, c’est amusant, ton histoire me fait penser à ce livre que j’ai lu la semaine dernière ! » Peut-être avez-vous déjà entendu cette remarque lancée d’un ton badin. Peut-être avez-vous déjà songé que votre récit n’était... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Tout à fait d'accord, il y a maintes et maintes histoires qui se ressemblent dans le fond mais pas dans la forme. le 16 September 2018, 14:24

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Mes trois règles de scribouillarde

Quand j’ai commencé à écrire, je flottais dans un brouillard où les notions d’intrigue, de personnages et de chute étaient encore des concepts mystérieux. Après des années à scribouiller avec plus ou moins de succès, je suis parvenue... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Pour moi, dès le début, mon domaine de prédilection c'était l'Amour... même si à l'époque je n'y connaissais pas grand-chose... ceci dit, écrire une histoire sentimentale dans ce seul but, ne m'intéresse guère, j'aime qu'il se passe quelque chose à côté, exactement comme dans les livres que j'apprécie... Je n'hésite donc pas à faire des recherches dans les domaines que je connais peu ou moins pour que cela reste crédible. L'écriture s'améliore au fil du temps, comme tout exercice. Rien ne vaut la pratique pour corriger ses défauts. le 16 September 2018, 14:20

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L'écrivain, un sportif de haut niveau

L’écriture est un sport. Oui, l’ami scribouillard assis devant son ordinateur n’est pas seulement un doux rêveur qui contemple le vol d’une mouche. Par jour, 60 000 pensées en moyenne traverseraient notre esprit. Si ce chiffre peut faire... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Je devrais montrer cet article à mon mari car je ne suis pas sportive... enfin pas vraiment. C'est vrai qu'écrire c'est à temps-plein (y compris la nuit quand on se réveille ;) ) le 16 September 2018, 14:13

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L'écriture ou l'art de retourner les cartes...

Et si nous imaginions l’écriture comme une partie de cartes ? Un duel où s’affrontent deux adversaires… D’un côté de la table, nous avons le scribouillard qui prépare ses pièges et espère bien détourner l’attention du lecteur... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Je dois avouer que je suis rarement surprise par le(s) coupables... que ce soit dans les livres et dans les films... mais c'est vrai que le suspens est plus ou moins bien gardé. le 16 September 2018, 14:10

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Écrire une histoire : le Grand Plan fluctuant

L’écriture d’une histoire peut s’apparenter à une bataille où le scribouillard, à l’image d’un valeureux général, s’efforcera de mener ses troupes à la victoire. Afin d’éviter les pièges tendus par l’ennemi, il bâtira un... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Personnellement, je laisse un peu mûrir les idées qui me viennent, imaginant des scènes et je vois où cela me mène... au début, j'avais tendance à prévoir plus ou moins le roman dans son ensemble mais souvent mes personnages prennent vie et m'entraînent là où je ne les attendais pas. Du coup, pour celui que je suis en train d'écrire, j'ai décidé de laisser libre cours sans chercher à imaginer une fin (enfin un peu quand même), plus difficile comme exercice mais finalement je suis parvenue fin août à écrire le mot fin. Il n'y a plus qu'à le peaufiner maintenant. le 16 September 2018, 14:06

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Décrire la réalité ou inventer son propre univers ?

Imaginons un gentil scribouillard penché sur son carnet et cherchant à construire le plan de sa nouvelle histoire. À un moment ou à un autre, notre ami dégainera son stylo de compétition et s’efforcera de poser les bases de son univers, le... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Les deux mon capitaine. Pour mon roman "et serrer dans mes bras le bonheur", le lieu est totalement imaginaire par contre l'histoire se situe au milieu des années 2000, donc évidente à écrire. Pour "L'envol du papillon", il a fallu me documenter sur l'époque puisqu'elle se déroule au 19è siècle. Pour les autres, enfin, cela se déroule dans ma ville, donc facile à décrire... mais parfois j'ajoute des rues, quartiers... totalement imaginaires. le 16 September 2018, 14:01

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L'écriture, une passion secrète ?

D’après un sondage Ifop réalisé en 2013, plus de onze millions de Français auraient déjà écrit un manuscrit. La passion de l’écriture concernerait presque un Français sur six. Alors que le dessin, la danse, le chant ou je ne sais quelle... Lire la suite ›

  • NADINEDC

    NADINEDC Bonjour Mamzelle nuage, je te souhaite la bienvenue sur mon blog... si j'ai longtemps gardé cette activité secrète, j'ai eu pour ma part aucune remarque comme celles que tu cites. Au contraire, j'ai trouvé les gens (des proches je tiens à le préciser) curieux et avide de me lire... aujourd'hui encore, je n'aime pas beaucoup être interrogé sur ce que un manuscrit en cours, comme j'ai dû mal à parler de ceux que j'ai déjà écrit... pourtant je sais que cela plaît à certains (connus ou inconnus puisque j'ai souvent de bons retours sur mon travail. Voilà pour mon expérience. le 16 September 2018, 13:55

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Mes trois règles de scribouillarde…

Mes trois règles de scribouillarde…

Quand j’ai commencé à écrire, je flottais dans un brouillard où les notions d’intrigue, de personnages et de chute étaient encore des concepts mystérieux. Après des années à scribouiller avec plus ou moins de réussite, je... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !