Xaviel

XAVIEL,

Blog : 50 nuances de violences conjugales dans Humeurs

Un récit plein d'humour, le mien, pour parler des violences conjugales .... Quelques mots d'esprit en guise de thérapie ...

http://50nuances-de-violences-conjugales.over-b...

Du ring à l'opéra


Publié par Xaviel 6 Avril 2016 à 08:28 AM


Du coup, je décide de laisser tomber ma monture. L’animal est bien trop agressif à mon gout, j’irais me faire saillir ailleurs, par un spécimen plus docile. Y’a pas marqué « Fannie Sperry » (la légende féminine du rodéo) sous la crinière qui cache mon front ! Non, je n’ai aucune envie de me retrouver désarticulée.

En gros, je lui explique que « tout, tout, tout est... Lire la suite » fini entre nous, tout, j'ai plus la force du tout, tout, d'y croire et d'espérer » dixit Lara Fabian. Tu rentres gentiment dans ton ranch et moi dans le mien ! Mais à peine je lui annonce notre séparation qu’il me plaque vigoureusement contre un pilier de la discothèque et m’enfonce son … poing dans le ventre « on ne me quitte pas comme ça, tu t’es pris pour qui ? » Moi qui ai toujours rêvé de faire de la boxe, me voilà reconverti en punching ball.

J’aurais aimé pouvoir me relever pour lui coller une bonne droite mais je reste pliée en quatre comme une cocotte en papier à qui on vient de couper les ailes. Là, je me suis dits « ma poulette, tu aurais dû persévérer dans la boxe plutôt que de jeter tes gants aussi rapidement après une première et unique séance de kick-boxing catastrophique ». A l’époque j’avais 17 ans, issue de la génération Rocky Balboa incarné à l’écran par Sylvester Stallone, j’étais fan de Mike Tyson, Mohamed Ali, Joe Frazier, George Foreman, Sugar Ray Leonard ou encore Evander Holyfield. Je me souviens avec une certaine nostalgie, que j’avais harcelé ma mère pendant des mois, pour qu’elle m’inscrive au kick-boxing.

L’entraîneur se faisait un plaisir d’accueillir une fille dans son club, la seule. Première séance mais aussi la dernière avec une bande de misogynes bodybuildés jusqu’aux oreilles. On commence par me demander si je me suis égarée dans le gymnase, la danse classique c’est le cours juste à côté, si du haut de mes 1.52 m et demi je vais pouvoir atteindre le sac de frappe ou encore la tête de mes adversaires dont le cerveau se situe bien bas. Bref, à ce moment-là, la petite souris que je suis aurait aimé pouvoir se cacher dans un trou. Me voilà déjà KO avant même de pouvoir faire mes premières preuves sur le ring. Du coup, malgré l’insistance et la déception de mon entraîneur, j’avais décidé de laisser tomber, préférant effectivement rechausser mes Repetto en satin rose poussiéreux abandonnés dans le fond de mon armoire et revêtir mon tutu fripé de petit rat.

  • Article bien écrit. J'espère que tu t'en es sortie ... le 21 April 2016, 22:42 Supprimer

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

http://50nuances-de-violences-conjugales.over-b...

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

http://50nuances-de-violences-conjugales.over-b...

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

http://50nuances-de-violences-conjugales.over-b...

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

http://50nuances-de-violences-conjugales.over-b...

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

http://50nuances-de-violences-conjugales.over-b...

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !