Une déception avec Comme une ombre (Pascale et Gilles Legardinier), qui correspond en tous points à la pire romance qu’il m’ait été donné de lire (même si je n’en ai pas lu beaucoup, je l’admets volontiers), bref, c’est tout à fait oubliable. Comme j’adore me contredire, j’ai ensuite continué la saga de l’Assassin Royal – tomes 6 et 7 (j’ai fini par dénicher la quasi intégralité de la série chez Boulinier ; l’avantage des vieilles éditions, c’est qu’il...

Cet article provient du blog Pomm pomm pidou (waaah). Retrouvez également son article 2018 en chaussures et The Art of the Teese.
Lire la suite sur le blog ›