J’ai toujours eu hâte d’être mère. Je veux dire, bien avant que ce ne soit possible. Plus d’une fois, petite fille, j’ai chouiné : « Je veux avoir un bébéééé. » Quand on m’a offert un singe en peluche, j’ai compris que j’allais devoir prendre mon mal en patience. Téléportation. Nous sommes vingt ans plus tard. J’ai 27 ans et je suis la mère d’un lardon de 5 ans presque et demi. J’avais raison : je ne vois toujours pas ce que j’aurais pu...

Cet article provient du blog La vie en presque rose, chroniques égarées et égarement chronique. Muriel est également auteur de Au bonheur des fautes, c’est dans LE poche… et autres nouvelles.
Lire la suite sur le blog ›