Takaramono, mon trésor en japonais présente sa nouvelle carte d’été pleine de saveurs. Produits de saison et fraîcheur des compositions soutiennent le raffinement d’un métissage Japon Méditerranée que le chef Alexandre Arnal mène avec panache. Depuis mars 2018, ce lieu de vie, à la fois restaurant, café, bar à saké et à cocktails, dispense une jolie philosophie de partage et de convivialité dans le cadre d’un vieux bistrot parisien pimpé en rose et redécoré en mode...

Cet article provient du blog Paris la douce. Caroline habite à Paris et est également auteur de Sunday Street Art : André - rue de la Fidélité - Paris 10 et Ailleurs : Les décors de la cour itinérante de François Ier réinventés par Jacques Garcia pour le château de Chambord.
Lire la suite sur le blog ›