Depuis quelques années déjà, mon vrai truc à moi, ce sont les hommes aux cheveux longs, vous le savez depuis le temps que je m’étends là-dessus !Même ceux qui ont une tête de veau mort-né, s’ils ont de la longueur aux pointes, ça va me faire fantasmer, c’est comme ça, et je n’ai aucune explication pour ce fétichisme capillaire qui m’est tombé dessus vers l’adolescence. Dans mon enfance en revanche je m’en fichais, j’étais une romantique. A l’école...

Cet article provient du blog Agoaye. Agoaye habite à Paris et est également auteur de Action ou vérité ? et Trouver ma place.
Lire la suite sur le blog ›