Alors que nous jetons tous les ans l’équivalent de trois Empire State Building en vêtements et que nous gardons nos vêtements en moyenne deux fois moins longtemps qu’avant, les amateurs de vêtements d’occasion n’ont jamais été aussi nombreux. Les gens sont de plus en plus sensibles à l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’environnement et ont de plus en plus tendance à revendre et à acheter des vêtements qui ont déjà servi plutôt que du neuf. Le marché de la seconde...

Cet article provient du blog deedeeparis. Deedee habite à Paris et est également auteur de Ma Week List #311 et Ma week list #310.
Lire la suite sur le blog ›