Et si on parlait des « femmes d’expat » comme on dit? Ces femmes qui sirotent un cosmopolitain en robe longue, qui ont une armée de servantes à domicile, et qui organisent à longueur de journée des galas de charité pendant que Monsieur regarde travailler les autochtones en fumant un cigare? Avant de te raconter comment j’occupe mes journées, il faut que tu saches où je me situe dans l’expatosphère. Tout est hiérarchisé de façon très méthodique. On...

Cet article provient du blog Lorsquetoutacoup.com. Elisa habite à Dalian, Chine et est également auteur de Alerte Info : Porno Panda et Sur mon trône ….
Lire la suite sur le blog ›