J'ai jamais trop su si t'étais fort ou fragile, sérieux ou drôle. Tu préfères les courgettes à la vapeur, sans sel sans beurre, plutôt que le jambon, et les pommes crues plutôt que les gâteaux. T'es bizarre. Je pourrais me demander d'où il sort, celui-là ? Si ce n'était pas de moi. Mais la question que je me pose, tous les jours, c'est plutôt "où il va ?". Je ne sais pas où tu vas, mais tu es pressé d'y arriver. Pressé de naître, pressé de vivre, pressé de grandir....

Cet article provient du blog Vio la vilaine. Retrouvez également son article Pas de bol et Cher dragon.
Lire la suite sur le blog ›