Comme prévu donc, j'ai été sur le site de wetwet qui me pompe allégrement 16.50 tous les mois pour des prunilles (et ce depuis 3 mois), vu que je n'avais pas encore été voir de quoi ça parlait (honte et opprobre sur moi).   Ce cher wetwet veut que je note ce que je mange, que je le quantifie sans rien omettre, et me restreint par-dessus le marché, parce qu'il ne m'octroie fort généreusement   QUE 26 points.   Gens, vous m'entendez pleurer depuis chez vous, dites???   Rien que le...

Cet article provient du blog october21. Stéphanie (soixantedixsept) habite à Toulouse et est également auteur de La banane, ma nouvelle meilleure amie (La pomme : Go to hell!) et Soixante-dix-sept, virgule 8.
Lire la suite sur le blog ›