Oui, un enfant précoce peut être heureux. Toutefois, il faut avouer qu’il n’est pas toujours simple de répondre de façon adaptée à un enfant à haut potentiel. Pour bien reconnaître les signes et réagir en conséquence, suivez les conseils de Monique de Kermadec, psychologue et psychanalyste et auteur notamment de « Le petit surdoué de 6 mois à 6 ans et L’enfant précoce...

Cet article provient du blog Parole de mamans. Retrouvez également son article Une petite fille accusée d’avoir tué sa sœur de 7 semaines et Étouffement : prudence avec les grains de raisins !.
Lire la suite sur le blog ›