Marathonienne.Je ne sais pas si comme l’a dit Zatopek cela changera ma vie, mais ce dimanche 17 février fut une journée incroyable. Nous sommes arrivés à Séville vendredi matin et grâce à un taxi qui avait l’air de n’avoir que faire du code de la route, nous sommes arrivés parmi les premiers au palais des congrès : « le fides » pour retirer nos dossards. Après quelques explications mêlant anglais et espagnol nous avons récupéré : le dit "dossard" et un sac contenant une...

Cet article provient du blog Ma poussette à Paris. Retrouvez également son article Lumières sauvages à Thoiry : une sortie féerique ! et Préparation 1er marathon : veillée d'armes !.
Lire la suite sur le blog ›