Vous le savez, je me plais à revisiter les recettes. Les bousculer un peu, les titiller de la spatule… Et pourtant, dans le cas présent, je ne suis pas Breton.Le Saint-honoré est un des grands classiques de la pâtisserie française. Il a pris le nom du saint patron des pâtissiers et ce n’est sûrement pas pour rien. Son apparition remonterait à 1847, créé par Auguste Julien alors ouvrier dans la célèbre pâtisserie parisienne Chiboust. A l’époque, ce gâteau était composé...

Cet article provient du blog Pagaïe, sors de la cuisine!. Retrouvez également son article Dîner au restaurant « Le Bellevue » de Camblanes. Acte II et Mon pot au feu.
Lire la suite sur le blog ›