« Ce n’est pas pour devenir écrivain qu’on écrit. C’est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout  amour » Christian Bobin J’aimerais aujourd’hui vous parler d’un magnifique oublié, d’un géant des lettres aujourd’hui si petit, d’un passéiste pourtant si moderne dont les jeunes générations ignorent tout, et dont les plus âgées se souviennent vaguement peut-être, entre deux lectures scolaires et l’annonce d’un suicide dans les années 70....

Cet article provient du blog L'Ivre de Lire. L'Ivre de Lire habite à Grenoble et est également auteur de La plus que vive – Christian Bobin et L’eau des rêves – Manu Causse.
Jetez aussi un oeil à cet article de sur son blog, Vers une mise en évidence du dualisme cognitif/affectif dans le mode d’évaluation chez le consommateur : Vers une mise en évidence du dualisme cognitif/affectif dans le mode...
Sur le même sujet, les-freres-ainsworth en parle dans BLOG MODE HOMME / REPLAY : Pullover & Denim from REPLAY / Dr. Martens shoes REPLAY Une série, réalisée pour REPLAY, qui...
Lire la suite sur le blog ›