Mon anniversaire arrive à grand pas (de géant) et bientôt je me verrai souffler sur 32 bougies, que j’espère magique comme quand j’étais petite. Je ne m’étais jamais imaginé dépassant la barre des 30 ans. Pas que je ne me voyais plus vivante, mais tout simplement que 30 ans était l’âge de bascule vers « l’adulterie » et donc jamais je ne mettais projeté au delà. Je ne crois pas avoir bien réalisé mes 31 ans et mes 32 ans m’arrivent en pleine gueule. Il y a...

Cet article provient du blog Sportive en herbe. Corinne habite à Paris et est également auteur de Courir le regard baissé et Courses faites et à venir.
Lire la suite sur le blog ›