It’s dark in this room. There’s a bed, a lamp… Both nicely displayed. Remaining vestiges of a glorious past. One explores this ordinary atmosphere through the eyes of a couple and the rhythms of a surrealist tone coming from elsewhere. The gentle anguish is suddenly disturbed by a persistent and crisp guitar sound, like a desperate call to light… Artist Nakhane Touré sets the tone with The Plague, album opener of his latest EP. Nakhane Touré, the beautiful plague|...

Cet article provient du blog Missblackmag. Prisca M. habite à Paris et est également auteur de Nakhane Touré, ce beau fléau et Underdog Records, un label Pas comme les autres.
Pour approfondir, a également écrit La France et l'Allemagne doivent réapprendre à se parler! :La relation franco-allemande pâtit d'une faiblesse intrinsèque: il n'y a jamais eu d'attraction...
Rebondissons sur la thématique grace à l’article de furie qui s’en préoccupe dans Nakhane Touré, ce beau fléau : Une chambre sombre, un lit, une lampe … joliment disposés. Vestiges d’une vie de...
Lire la suite sur le blog ›