Si il y a bien une tâche au jardin qui me rebute, c’est le nettoyage des crasses des anciens locataires. Passage obligé malheureusement, tout au moins pour éviter de laisser la nature s’empoisonner d’avantage avec paquets de chips et autres sachets de compotes. Mais il y a un coin du jardin et futur potager insoupçonné, bien caché sous un tas d’herbe. Un coin qui de loin parait presque propre et prêt à accueillir mes futures plantations. Oui mais,...

Cet article provient du blog Au Jardin de Saucisse de Colza. Laëtitia habite à La Campagne Savoyarde et est également auteur de C’était trop beau ! et Encore de nouveaux locataires.
Lire la suite sur le blog ›