Pendant longtemps, j’ai commis l’erreur de penser que le racisme ou le sexisme ne se manifestaient que lorsqu’il y avait une discrimination fondée sur une différence. Par discrimination, j’entends ici, par exemple, penser que les trompettistes-cyclistes ne pourront jamais marcher sur la lune. C’est méchant. Et puis j’ai fait un workshop sur le racisme en Allemagne, et j’ai découvert qu’il existait un racisme « positif ». C’est à dire que considérer que tous les...

Cet article provient du blog les piplettes poilues. Piplette habite à Berlin et est également auteur de Qui veut la peau des féministes #2 – Les Geeks et Qui veut la peau des féministes ? #1 – Les femmes.
Lire la suite sur le blog ›