Cette semaine a été épuisante, nerveusement et physiquement. Drama au travail, drama sur internet, et une sinusite épouvantable. Alors ce weekend, j’ai voulu être active, faire un truc chouette qui me remonterait le moral, avec un résultat visuel, concret, pour être contente de moi. Mon choix : repeindre ma porte de cuisine, laissée en sous couche blanche depuis des mois, avec le gris bleuté que j’avais mis 3 heures à choisir à Casto (oui, oui, montre en main). Résultat :...

Cet article provient du blog Mademoiselle Louise. Mlle louise est également auteur de Petits carreaux, grandes idées (ou, ma liste de fourniture pour le NaNoWriMo) et The Very Serious Process of Preparing NaNoWriMo.
Lire la suite sur le blog ›