Mon chéri, on ne va pas se mentir, on avait un peu oublié ce qu’était un bébé… On avait oublié les repas interrompus, les « je prendrai mon dessert plus tard »… On avait oublié les pleurs qu’on ne comprend pas, la poubelle qui sent la couche… On avait oublié qu’il ne se passe pas une soirée où il faut que je me lève rassurer la petite… On avait aussi oublié les nuits hachées, les bébés dans notre lit… On avait oublié que nous n’aurions presque plus de vie...

Cet article provient du blog Ces doux moments. Virginie habite à Paris et est également auteur de Réussir la diversification épisode 1 : pourquoi je donne aussi des petits pots à mon bébé !.
Lire la suite sur le blog ›