Pendant toute ma troisième grossesse, j’étais terrorisée à l’idée d’avoir fait une erreur en concevant un enfant supplémentaire, celui qui détruirait peut-être à jamais notre équilibre familial. C’est que l’arrivée d’un deuxième enfant a bouleversé, transformé, interrogé, mis en difficulté, démultiplié bien plus fortement ma maternité que celle du premier. Mais la vie m’a apporté le calme après la tempête.On dit que le bonheur...

Cet article provient du blog Maman Lempicka. Tamara habite à Quelque part autour de Paris et est également auteur de Il FAUT que tu essayes et Je suis phobique des araignées: mon guide de survie en septembre.
Lire la suite sur le blog ›