Le printemps c'est pas maintenant.Et Marni chez H&M c'est déjà fini.Ou presque. Grâce à une fille à l'humour dévastateur (je garde pour moi l'irrésistible récit illustré de l'épopée qu'elle m'a narrée par mail), j'aurai des chaussettes Marni, celles que personne n'a comprises et qu'on ne trouve même pas sur eBay.C'était prévisible, les files d'attente dès 5 h du mat', les rayons dévastés en moins de deux (en France ou en Belgique, parce qu'en Allemagne, je sais...

Cet article provient du blog Doucement le matin. Frieda est également auteur de Et de une. Et de deux. Et de trois. et Rêves de dressing....
Lire la suite sur le blog ›