Chère Pintade, Cher Geek, Chère Pintade-Geek, Je n'ai pas écrit depuis des lustres, et je te prie de me pardonner pour cet affront inadmissible ; je vais de ce pas m'auto-flageller à coup de brins de muguet déshydratés dans un igloo Inuit. Mais vois-tu ces derniers temps ont été riches en événements en tout genre. Je ne sais pas si tu te rappelles (t'as le droit de dire non), dans mon précédent article sur le Liquid Sand d'OPI, j'avais subrepticement (merci Windows pour le...

Cet article provient du blog Une pintade chez les geek. La Pintade Geek habite à Bayonne et est également auteur de Liquid Sand : Sous les pavés ... la plage et Top coats de princesse en carton !!.
Lire la suite sur le blog ›