Pâtes au lapin, asperges, et crème de parmesan J’ai toujours mangé beaucoup de lapin quand j’étais petite. J’ai des souvenirs de mes parents qui ramenaient le lapin entier du marché et s’occupaient de le griller, de le cuire, soit nature, soit à la moutarde. On le dégustait avec des petits pois, des haricots verts, ou des pâtes le plus souvent. Mon père mangeait même la tête (j’avoue que c’est pas vraiment mon truc aha), mais j’avoue que ma...

Cet article provient du blog The Food Spy. Charlotte habite à Paris et est également auteur de Un Petit Déjeuner au Plaza Athénée et La Cabro d’Or : le restaurant gastronomique de Baumanière.
Lire la suite sur le blog ›