Parfois, dans mes moments de déprime, de remise en question et que sais-je encore, je demande si je ne devrais pas aller voir un psy. Pourtant, je ne suis pas adepte de ce genre de médecine. D'autant plus que je n'en ai pas gardé de bons souvenirs. Ma première rencontre avec un psychologue, c'était une jeune femme. Très sympathique, qui m'a de suite mise à l'aise. J'ai décidé de consulter un psy, à la fin de mes études, pour prouver à ma mère que je n'allais pas bien. Vu qu'elle...

Cet article provient du blog Mémorables Oublis. Ingrid habite à Nowhere et est également auteur de Et si on lisait ? et Promenons-nous dans les bois, tant qu'le loup... ♪.
Lire la suite sur le blog ›