Une recette de la cuisine de Pékin un peu oubliée de nos jours, même en Chine ! En voyant la photo, vous me direz peut-être : "Mais, c'est un baozi quoi !" C'est vrai que l'apparence ressemble beaucoup à celle de baozi, mais la pâte n'est pas une pâte poussée (fermentée) comme celle du baozi, et la grosse différence est que sa pâte est vraiment très fine, tellement fine qu'on voit la farce à travers. D'où le nom qui diffère et comme en Chine on adore les métaphores on a choisi...

Cet article provient du blog recettes d'une Chinoise. Margot habite à Paris et est également auteur de Jujubes confits 蜜红枣 mì hóngzǎo et Travers de porc hongshao (le braisage rouge) 红烧排骨.
Sur le même sujet, lesplaisirsdevaleria en parle dans Cabillaud sur un lit d'épinard et ses pommes de terre : information WW Pro-point : 8 pp par personne Recette pour 2 personnes Ingrédients 500 g...

Lire la suite sur le blog ›