Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. Mon avis : On a beau savoir que lire Amélie est dangereux, on s’y laisse toujours prendre.Difficile de se faire une opinion avec une quatrième de couverture aussi laconique. Mais ce qu’on devine très vite, c’est que Pétronille rime avec pétille. Ne comptez pas sur moi pour vous en dévoiler davantage, un roman d’Amélie Nothomb se...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Saccages, Chrystine BROUILLET et Oona et Salinger, Frédéric BEIGBEDER.
Lire la suite sur le blog ›