Laurent Dehossay: La noirceur du monde est-elle votre inspiration première ? Philip Kerr : J’ai écrit beaucoup de romans de genres différents avant « La trilogie berlinoise ». J’ai mis du temps à savoir ce que je voulais écrire. Cela doit avoir un lien avec le fait que je suis Ecossais, un peuple assez sombre. Edimbourg est peuplé d’ombres.Mes parents étaient très religieux. Pour vous donner un exemple, nous...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Arnaud DE LA CROIX et Ecrits meurtriers - 43e Foire du Livre de Bruxelles.
Lire la suite sur le blog ›