Les femmes ayant recours aux techniques de procréation médicalement assistée (PMA) pour concevoir leur enfant se posent souvent la même question. Celle des conséquences à court, moyen et long terme des traitements hormonaux qu’elles doivent recevoir. Elles s’inquiètent notamment d’une éventuelle augmentation du risque de cancer génital, comme le cancer du sein, de l’utérus ou des ovaires. Ces traitements, qui aident les couples souffrant d’infertilité à donner la vie,...

Cet article provient du blog Kiddizy. Retrouvez également son article Diabète maternel : un risque accru de malformation cardiaque chez l’enfant ? et Comment la sophrologie peut aider à gérer la fatigue maternelle ? Interview de Géraldine Perrone par Kidd’Izy.
Lire la suite sur le blog ›