Liad Shoham, auteur israélien de « Oranges amères » et « Terminus Tel Aviv »Martin Michaud, « Quand j’étais Théodore Seaborne »Barbara Abel, « L’innocence des bourreaux »Bruno Arpaia, « Avant la bataille »Animateur : Michel Dufranne Michel Dufranne : Aujourd’hui, 85 à 90% du marché du polar est anglo-saxon (ou nordiques).Face à cette déferlante anglo-saxonne...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Follement vivant ! et La Misère des laissés-pour-compte, Maxime HOUTE.
Lire la suite sur le blog ›