Un plat tout simple qui a l'immense avantage de faire manger du chou aux plus récalcitrants. Il suffit de ne pas prononcer le mot chou avant qu'ils n'aient goûté ;-) Quand on voit la liste des bienfaits de ce légume (je viens de passer une heure en salle d'attente à lire "se soigner par les légumes, les fruits et les céréales" de Jean Valnet), on aurait tort de bouder le chou. Et pas seulement le chou kale remis au goût du jour, je n'ai jamais pu...

Cet article provient du blog Sécotine fait sa maligne. Retrouvez également son article Les gaufres de la nuit - Version levain et Chou-rave farci, ou la recette sur laquelle je n'aurais pas parié un euro !!!.
Lire la suite sur le blog ›