Alors que ce week-end, Anaïs Bourdet annonçait mettre un terme à "Paye ta Shnek", qui rassemblait depuis 7 ans les témoignages de femmes victimes de harcèlement de rue, regrettant que "rien n’a changé" et que les hommes soient toujours aussi "violents", un nouveau témoignage édifiant vient accréditer cette thèse. Natacha Bras, informaticienne de profession, mais également vice-président de "MoiAussiAmnésie", une association dédiée aux victimes de traumatisme après des...

Cet article provient du blog auFéminin - Cuisine. AuFéminin est également auteur de Victime de harcèlement scolaire, une collégienne de 11 ans a mis fin à ses jours et Adorable ! La fille d'Antoine Griezmann pose avec sa mère dans le même maillot de bain.
Lire la suite sur le blog ›