Hello ! La réponse est la plus simple qu’il soit : parce que je l’ai décidé. 2016 avait été la pire année de ma vie : perte de proches, trahisons, violences physiques et psychologiques, viol, dépression, tentatives de suicide, séjour en psychiatrie… Et en fin d’année, j’ai réalisé que si j’avais vécu tant de mauvaises choses, ce n’était pas la faute des autres, c’était parce que je n’avais pas été assez forte et que je n’avais pas eu assez envie de m’en...

Cet article provient du blog Enabla. Albane habite à Paris et est également auteur de Une pensée positive par jour et Love changes everything.
Lire la suite sur le blog ›