Ahahah il est loin le temps où je me moquais éhontément de tous ceux qui avaient plongé dans cet univers fantasico-médiéval (ouais je viens de l'inventer et alors ?), dans ce Dallas de pure fantaisie dragonnesque, dans cette série beaucoup trop adulée pour être bonne. je m'inclineje m'excuseet je jubile Il m'a fallu du temps mais aujourd'hui je suis addict. Il m'a fallu cette quatrième saison pour capter l'essence de ce TV show, sa noirceur, sa manipulation brillante et ses chocs....

Cet article provient du blog Dici Dela Deverywhere. Verynha habite à Arcueil et est également auteur de Ma déclaration du jour et Maps to the Stars - Hollywood en feu.
Lire la suite sur le blog ›