Ce que Raphaël admirait chez Serge, c’était sa rage. Une colère, une hargne qui donnait plus d’impact à chacun de ses gestes, de présence à son corps, de profondeur à son regard. Par rapport à son ami, Raphaël se sentait trop doux. Guimauve. Et son admiration se teintait d’envie. Lorsqu’après vingt ans sans s’être vus Raphaël et Serge se retrouvent pas hasard, tous les sentiments de l’enfance et de l’adolescence ressurgissent. La même fascination. Le même soupçon...

Cet article provient du blog Les billets de Fanny. Fanny est également auteur de [Jeunesse / YA] Là bas tout ira bien, Pascale Perrier, Sylvie Baussier et [Activités – Les petits] J’habille mes amies : Vive la fête ! Et Le Shopping !.
Lire la suite sur le blog ›