Il y a quelques jours, une de mes amies m'observait d'un air médusé, occupée que j'étais pas le repliage des pieds du trépied de mon appareil photo. Petit détail : je portais mon fils de deux ans, vissé sur ma hanche, fermement coincé par mon avant-bras gauche contre mon sein. Comme à son habitude lorsqu'il est perché là (oui je le porte encore beaucoup figurez-vous) il observait avec beaucoup d'attention ce que je faisais : déclipser les sécurités,...

Cet article provient du blog La journaliste IT pink & green. Miléna habite à Gap et est également auteur de La théorie du réservoir et Avant j'aimais pas Halloween.
Lire la suite sur le blog ›