Regency. Une cité où l’on ne vit que la nuit. Un groupe d’adolescents animé de rêves irréductibles, donc menacé. Des phrases insolites. L’espoir d’un monde meilleur. Un monde où nul n’aurait en tout cas songé à inventer les scarrels. Mon avis : Dans un monde non localisé, à une époque indéfinie, Luc et Jona vivent dans un quartier pauvre. Le bien le plus précieux est...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de La disparition de Josef Mengele, Olivier GUEZ et La petite danseuse de 14 ans, Camille LAURENS.
Lire la suite sur le blog ›