Crédit – PixabaySi je partais d’ici sur la pointe des pieds, comme tant d’autres avant moi. Si je désertais, fermais la porte derrière, sans un regard en arrière. Si je quittais cet espace…Force est d’admettre que ça ne changerait pas la face du monde. Nous ne sommes pas des êtres interchangeables et pourtant nous sommes vite oubliés.Qui s’inquiète d’un blog délaissé ?Qui envoie un mail après x jours / mois d’absence ?Qui se pose des questions ?Si je...

Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de La folie des cadeaux de Noël et Les États d’Esprit du Vendredi 30.11.2018.
Lire la suite sur le blog ›