Il y a deux semaines, je parlais du livre d’Antoine Prost, Si nous vivions en 1913, et disait que deux extraits de ses chroniques m’avaient fait sourire.Après la diversification, voici l’extrait d’un chapitre qui porte un titre délicieux: Mauvaises odeurs. .Contraste!En 100 ans, la société semble avoir évolué vers une hygiène de plus en plus méticuleuse, et une lutte de plus en plus acharnée contre les odeurs corporelles! Pour illustrer cette évolution,...

Cet article provient du blog Les Vendredis Intellos de Mme Déjantée. La communauté des neurones est également auteur de Parentalité en conscience. et Allaiter et se sentir triste.
Lire la suite sur le blog ›