Si comme moi vous n’aimez pas jeter la nourriture, vous avez deux options : soit vous mangez à tout prix ce qui traine sans vous soucier d’une quelconque cohérence, soit vous essayez de rendre ça un peu sympa. Par exemple en faisant une tarte à la courge avec une pâte à l’épeautre. Là, ce qu’il fallait utiliser, c’était de la courge et des blancs d’œuf. C’est chouette parce qu’en mettant la tarte au four, il y avait un petit suspens pour savoir si la garniture allait...

Cet article provient du blog Dans ma cuizine. Stéphanie habite à Rennes et est également auteur de En attendant l’été, et pour faire des sodas maison : préparons du ginger bug et Tout plaquer et partir vivre à Roscoff.
Lire la suite sur le blog ›