Ce satané Terrible Two dont je resterai, je pense, marquée à vie tellement il a été hard a pris son envol. Pas celui du feu Concorde, je m'en serais souvenue, ça faisait du bruit ce truc là. Non, cela plutôt été la version montgolfière. Celle dont le décollage est incertain jusqu'à la dernière minute. Celle qui crachote et fait craindre un retour anticipé au plancher. Mais celle aussi qui impressionne, qui fait voir la vie plus jolie. Parce que du point de vue maternel, le...

Cet article provient du blog CéciliAcidulée. Cécilia habite à Paris et est également auteur de Liste des indispensables à emmener en location et Mon nouveau projet enfin dévoilé.
Lire la suite sur le blog ›