Ce qui distingue ce début d’été 2019, ce n’est pas seulement l’agonie du mouvement des gilets jaunes, c’est aussi celle de la biodiversité. Oui, avec nos conneries, demain il fera 50°C à Douarnenez au mois d’août et vous pourrez courir pour débusquer la moindre moule dans la vase craquelée à perte de vue. Alors quand le bitume chauffé à 45°C dans les rues de Montpellier transforme vos pieds joliment parés de sandales à fines lanières en grotesques saucissons ficelés...

Cet article provient du blog Une vie en vrai. Une vie en vrai est également auteur de Dalida, tes voisins et toi et Une Vie en Vrai : non, le blogging n’est pas mort.
Lire la suite sur le blog ›