Tordeuse ou plutôt tordeuses Des tordeuses, il en existe plusieurs types qu’on retrouvera sur différentes variétés d’arbres souvent fruitiers mais pas seulement. Ces chenilles parasites portent le nom de « tordeuses » car pour se protéger, elles enroulent les feuilles de leur hôte autour d’elles, c’est là qu’elles forment leur chrysalide ou plutôt cocon dans le cas des papillons de nuit, où le cycle de nymphose (la chenille se transforme en papillon) va se réaliser...

Cet article provient du blog Jaime-Jardiner.com. Daniel habite à Lille et est également auteur de Carline et Zeuzère.
Lire la suite sur le blog ›